La Confrérie de la Châtaigne d’Ardèche a pour objet la promotion de ce fruit emblématique tant en Ardèche qu’hors département.

Vendredi 20 janvier 2017, salle des associations, à PRIVAS, Norbert BERTRAND, Grand Maitre, de la confrérie ouvrait l’assemblée générale en présence des confrères et des consœurs.

Depuis sa création, l’association a intronisé plus de 300 impétrants d’horizons divers mais toujours très proches de la castanéiculture.

Bien qu’elle bénéfice du soutien unanime de personnalités et de responsables départementaux, la Confrérie doit faire face à un manque croissant d’acquittement des cotisations annuelles et de mobilisation interne pour assurer les différentes actions confrériques.

Afin d’y remédier, elle a adopté le principe d’aller informer systématiquement chaque futur intronisé sur son engagement à s’acquitter de deux points, le versement de sa cotisation annuelle et le don de quelques heures bénévoles au bénéfice des opérations de promotion à assurer.

Le bénévolat repose principalement sur 34 confrères actifs et représente, uniquement pour les « Castagnades » 2016, 300 heures de bénévolat et 2900 kilomètres, sans compter les heures et les kilomètres hors département tout au long de l’année.

Le Grand Commandeur, Alain TARDIEU, souligne combien il est nécessaire, en plus des actes posés en Ardèche, de maintenir et d’accroitre la promotion de la châtaigne en dehors du département.

Après avoir été, cette année 2016, sous les projecteurs de Channel 4, célèbre chaine de TV anglaise et de France 3 dans « Goûtez-voir, la Confrérie a été sollicitée par un média allemand pour un prochain reportage.

Le 24 mars 2017,à PRIVAS, la Confrérie aura l’honneur d’accueillir le 6ème Congrès de l’Ambassade des Confréries de Rhône-Alpes où sont attendus plus d’une centaine de participants représentant les dix-sept confréries constituant l’Ambassade.

Michel TESTON, sénateur honoraire, a prononcé le mot final devant l’assemblée en signalant l’importance de défendre le fruit et sa culture en hommage au dur labeur de générations d’hommes et de femmes qui a abouti à façonner notre territoire. Il a également souligné, avec conviction, combien le rôle promotionnel des confréries pour les produits de terroir est indispensable dans la société d’aujourd’hui.

Consultez le compte-rendu dans la rubrique Les Réunions

J’aime‚ je partage